Envie de fil

20 octobre 2017

Machine à coudre E-element by Pfaff 1080S : test, conseils et avis

En octobre 2016, Lidl proposait à la vente sa nouvelle machine à coudre électronique E-element by Pfaff 1080S au prix de 149€.
Elle sera à nouveau en vente au même prix dès le lundi 30 octobre 2017.

Bon que les choses soient claires : non je n'avais pas besoin d'une nouvelle machine à coudre. Mais je plaide les circonstances atténuantes : ma Toyota, je l'adorais, mais je l'adorais depuis 6 ans déjà et j'avais le sentiment d'être arrivée au bout de ses limites : modèle mécanique, 21 points, pas de réglage de la longueur de point.

Fort heureusement pour moi, mon cher et tendre époux n'a presque pas cherché à s'opposer à ma requête pour avoir mon cadeau de Noël en octobre. Il a gentiment fait un détour chez Lidl en rentrant du travail pour finalement rentrer à la maison les bras chargés d'une énorme boîte. Youpiiiiiii ! Merci chériiiiii !

CSC_0800

Et tout aussi fort heureusement, il ne m'a pas obligée à attendre Noël pour ouvrir le carton... Car dès l'ouverture j'ai constaté un défaut de fabrication :-(
Le bras de l'aiguille (tige sur laquelle vient se fixer le pied presseur) était monté légèrement de travers, ce qui provoquait un léger décalage d'alignement du pied. Dans ces conditions, impossible de coudre au point de zig-zag par exemple car l'aiguille aurait tapé sur le pied au lieu de le traverser.
Allez hop, dès le lendemain, me revoilà chez Lidl avec mon carton sous le coude pour un échange. Aucun problème, l'employée qui m'a accueillie m'a crue sans même ouvrir l'emballage et je n'ai eu qu'à me servir dans la palette qui trônait encore au milieu du magasin... Avec la machine mécanique je n'aurais pas eu cette chance, les magasins se font dévaliser très vite. En même temps, 149€, je le reconnais, ça provoque un temps de réflexion plus long que 79€...

Moralité : même s'il s'agit d'un cadeau pour une occasion spéciale, autorisez-vous une inspection en règle avant le jour J. Dans mon cas, à Noël la machine n'aurait plus été en vente et j'aurais dû passer par la case SAV, ce qui aurait été beaucoup plus long !

De retour à la maison, j'ai renouvelé le plaisir de la découverte... d'une machine parfaitement constituée cette fois-ci.

Aaaaaaahhhhhh qu'est-ce qu'elle est belle !
Vite, un bout de tissu, que je l'essaie !!!!

Machine à coudre E-element by Pfaff 1080S en vente chez Lidl

Non non non, d'abord on lit le manuel ! En plus il est très bien fait, ce serait dommage de s'en priver.
Et là, c'est un vrai conseil : ne pas lire le manuel peut vous amener à endommager votre machine alors hop on s'installe et on bouquine ! Et on ne saute aucun chapitre, de l'enfilage à l'entretien en passant par la sélection des points, on lit tout !

CSC_0824

Alors oui, bien sûr que je sais remplir une canette et changer un pied presseur universel, mais quand même, on ne sait jamais, d'une machine à l'autre, il peut y avoir des petites subtilités qu'il est bon d'identifier avant de se lancer...

Une fois le manuel lu, j'ai évidemment essayé et adopté mon nouveau jouet.

Ci-dessous mon échantillon, c'est ainsi que j'appelle le tissu sur lequel j'ai testé tous les points de la machine avant ma première vraie utilisation. Je vous conseille d'en faire autant afin de vous familiariser avec les points d'une part mais aussi pour voir les points tels qu'ils se font sur le tissu car les symboles sur le tableau de commande ne sont pas toujours identiques au résultat final. Cette étape permet aussi de tester les réglages de longueur et largeur de points ainsi que la tension du fil.

DSC_0827

Et après un an d'utilisation, je suis en mesure de vous donner un descriptif détaillé de la machine, avec mon avis sur tels et tels points, les avantages, les inconvénients, tout ça tout ça... Comme ça, vu que Lidl de la reproposer  cet automne pour Noël prochain, il y aura au moins quelqu'un qui aura donné son avis et oh oh ça tombe drôlement bien, je serai d'accord avec !

1 - Les caractéristiques (ouais j'ai numéroté les différentes parties du descriptif, on ne m'arrête plus !)

2 - Les accessoires fournis

3 - Les points positifs

4 - Les points négatifs

5 - Mon avis

1- Les caractéristiques

- Modèle électronique
- 80 points : 8 points basiques (point droit, points zig-zag, point d'ourlet invisible, points de surjet, point pose bouton), 8 points extensibles, 58  points fantaisie et 6 points de boutonnière automatique

CSC_0822


- 2 touches de sélection des points (numérotés de 00 à 79, une touche pour régler le chiffre des dizaines, une touche pour régler le chiffre des unités)
- 4 touches de réglage pour la longueur et la largeur des points
- Réglage manuel de la tension du fil supérieur
- Touche marche arrière/point d'arrêt
- Boîtier de canette vertical
- Support bobine horizontal à l'arrière et/ou vertical sur le dessus
- Enfile-aiguille
- Coupe-fil
- Poignée de transport moulée à l'arrière de la coque, non escamotable
- Bras libre
- Coffre de rangement
- Poids : 6.2kg

2 - Les accessoires fournis

- Pieds : pied point droit, pied pour fermeture à glissière, pied pour boutonnière automatique, pied à rouleaux en Teflon, pied pour fermeture à glissière invisible (indiqué sur la boîte et dans le manuel, moi je ne l'ai pas eu... j'en avais un d'avance donc moindre mal), pied pour pose de bouton, pied pour ourlet invisible, pied pour surjet

CSC_0826

- Table d'extension
- Housse de protection : il s'agit d'une housse basique en plastique fin, comme pour la plupart des machines actuellement. Il ne vous reste plus qu'à vous en confectionner une jolie en tissu ;-)
- Pochette d'aiguilles
- 3 canettes métalliques
- Porte-bobine vertical amovible avec rondelle en feutrine
- Support de bobine horizontal (pour caler la bobine sur le porte-bobine horizontal)
- Découd-vite avec capuchon à pinceau
- Clé (tournevis)
- Cache d'entraînement

3 - Les points positifs

 - Le premier semble évident : le prix !
Même si aujourd'hui on trouve de plus en plus de machines mécaniques ou électroniques à prix plus qu'abordables, Lidl reste pour moi sur la première marche du podium concernant le rapport qualité/prix.

- Le boîtier de canette vertical : tout le monde ne me rejoindra pas sur ce point car beaucoup préfèrent la facilité de chargement d'une canette horizontale et la visibilité sur la quantité de fil restant. Mais je suis assez maniaque sur l'entretien de la machine et, une fois dompté le montage/démontage de la coursière, je trouve qu'on peut mieux nettoyer toute la partie inférieure de la machine avec un chargement vertical.

Nota : vous pouvez utiliser des canettes métalliques ou en plastique, la machine "accepte" les deux. Veillez cependant à ce que les canettes soient bien plates (et non bombées).

- La table d'extension : très facile à mettre en place, elle est d'un grand confort quand on travaille sur des projets qui utilisent beaucoup de tissu. Elle donne aussi plus de stabilité à la machine.

DSC_0828

- Le bouton à double fonction marche arrière/point d'arrêt : pour coudre en marche arrière, sur la position point droit ou point zig-zag, maintenir la pression sur le bouton marche arrière. Sur les autres points, une brêve pression sur le bouton marche arrière permet de faire un point d'arrêt, c'est-à-dire que l'aiguille va former 4 petits points sans que le tissu ne bouge, cette technique assure toujours une finition plus discrète qu'un aller-retour au point droit sur 1cm.
A noter : au moment de l'enfilage du fil sur la machine, une fois le fil supérieur positionné complètement, sur la position point droit, une brève pression sur le bouton marche arrière permet de remonter le fil de canette. Il suffit de tirer légèrement sur le fil supérieur pour faire sortir complètement le fil inférieur.

- L'enfile-aiguille automatique : ma vue me permet encore de ne pas l'utiliser mais c'est un vrai plus !

- La graduation de la plaque de chaque côté du pied de biche : quel que soit le côté sur lequel vous travaillez, vous pouvez positionner votre tissu avec précision.

CSC_0830

- Le fil de pédale séparé du fil d'alimentation : c'est un détail mais quand il n'y a qu'une  fiche, la prise électrique (ou la rallonge) doit être dans la même orientation que le fil de la pédale sinon "ça tire".
De plus, c'est plus facile d'enrouler 2 fils chacun de leur côté qu'ensemble (surtout quand ils ne sont pas de la même longueur et que l'un deux est muni d'une pédale !)

CSC_0810     CSC_0808

- Le manuel d'instructions : complet et bien illustré, gardez-le précieusement pour pouvoir vous y référer en cas de besoin.

- C'est un détail mais quand même : l'emballage dans un carton de bonne qualité avec poignée intégrée. Là aussi, gardez-le si vous avez besoin de "voyager" avec votre  machine.

DSC_0831

- Dernier point, positif ou négatif selon les cas : dès qu'on lâche la pédale, la machine s'arrête aiguille relevée. C'est avantageux en fin de couture car on ne doit pas tourner le volant pour retirer le tissu. En revanche, lorsqu'il ne s'agit que d'une pause ou d'une couture en angle, il faudra prendre le temps de repiquer l'aiguille manuellement.

4 - Les points négatifs

- Le bruit : pour une machine électronique, elle est assez bruyante mais ce n'est pas non plus un marteau piqueur donc ça ne doit pas être un critère de non-sélection.

- Il n'y a pas de sélecteur de vitesse, il vous faudra donc apprendre à doser votre appui sur la pédale pour bien dompter la bête.

- Les vibrations : à grande vitesse, mieux vaut avoir un plan de travail bien stable car la machine vibre quand même beaucoup. On peut atténuer cet effet avec la table d'extension, à condition bien sûr de ne pas avoir besoin du bras libre...

- La poignée à l'arrière : je préfère les poignées escamotables sur le dessus de la machine, qui offrent une prise en main plus confortable et plus sécurisée.

CSC_0806

- Le chargement de bobine à l'horizontale à l'arrière de la machine : je trouve que le réglage de la tension est plus précis avec une bobine à la verticale (même si on cale la bobine avec le support prévu), et on peut mieux voir la quantité de fil restant quand la bobine est sur le dessus de la machine.
Ce problème n'en est pas vraiment un puisque la machine est fournie avec un porte-bobine vertical amovible pour 2e bobine. J'ai choisi d'utiliser cet accessoire comme porte-bobine principal et je ne me sers de la bobine à l'horizontale que lorsque j'utilise une aiguille double.

CSC_0820

5 - Mon avis

Pour conclure, je vous confirme que la E-element by Pfaff 1080S est d'un très bon rapport qualité/prix. Après un an d'utilisation régulière, je suis pleinement satisfaite de cette machine.

Elle s'adapte aussi bien aux travaux fins qu'aux tissus épais. Elle possède tous les points nécessaires à la couture de base mais aussi des points plus techniques pour des finitions solides et soignées (nombreux points de surjet, points élastiques, boutonnières automatiques). Et je ne parle pas des points décoratifs qui vous permettront toutes les fantaisies...
Les réglages sont faciles et précis. Les accessoires fournis utiles, notamment le pied à rouleaux en Teflon pour la couture des tissus enduits ou de la toile cirée ainsi que le pied à surjeter, pour des finitions nettes.

Attention cependant, la E-element by Pfaff 1080S reste une machine électronique, à réserver aux couturières ayant un minimum d'expérience.
En effet, si les fonctionnalités d'une machine à coudre électronique sont appréciables, elles peuvent être déstabilisantes pour une couturière débutante : trop de points, trop de réglages, trop d'automatismes...
Si vous êtes débutante, je vous conseille plutôt une machine mécanique, les modèles Silvercrest et Pfaff vendus chez Lidl à 79€ sont parfaites pour débuter.

A l'inverse, les couturières très expérimentées choisiront peut-être un modèle plus haut de gamme, moins bruyant, avec la possibilité de régler la vitesse et/ou offrant encore plus de points.

Voilà j'espère que cet article vous sera utile dans votre décision d'achat/changement de machine à coudre. Bonne couture à vous !

 

Posté par Orely-Enviedefil à 16:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


27 juin 2017

Du nouveau dans ma cuisine...

Je ne suis pas une féministe acharnée mais clairement, je suis contre l'idée d'offrir ou de se faire offrir des appareils électroménagers pour Noël, un anniversaire ou la fête des mères...

Mais il faut parfois savoir mettre ses principes de côté pour profiter d'un bon plan, surtout quand on a un mari qui ne fait pas de cadeau pour la fête des mères. Je cite : "non c'est aux enfants de te faire un cadeau" --> Alors oui je te cache pas que la première année qu'il te dit ça tu as envie de chialer devant les pendentifs coeurs et les bagues des collègues, amies Facebook et autres,  mais au bout de 7 ans tu succombes au plaisir des cadeaux school-made de tes loulous et finalement Monsieur a peut-être raison... Et puis oh joie, tu ne dois pas te casser la tête pour la fête des pères !

Bon bref tout ça pour dire que non, je n'ai pas eu de cadeau électroménager pour la fête des mères car non je ne reçois pas de cadeau d'une telle valeur pour la fête des mères.

Mais, quand tu rêves d'un robot Companion depuis des années, tu es bien contente que Moulinex fasse une opération spéciale pile poil au moment de la fête des mères, quand toi tu as décidé que tu avais assez attendu. En fait tu as tellement attendu que tu n'as pas remarqué que le prix a baissé de 100€ il y a quelques mois.

Mais surtout tu tombes juste au moment où une offre de parrainage te permet de recevoir le cuiseur-vapeur, un accessoire à 129€, pour 1€ ! --> Oh la la vite, que j'en profite et...

Tadaaaaa !

companion

Oui alors la photo ne montre pas le cuit-vapeur car la subtilité c'est qu'il faut envoyer une facture, le code-barres de l'emballage, la première mèche de cheveux de chacun de tes jumeaux, la date de naissance du chien de ta belle-mère, le numéro de sécu de ta boulangère et l'empreinte digitale du vendeur Darty pour recevoir le code qui te permet de commander le cuit-vapeur à 1€. Il est arrivé la semaine dernière seulement et je l'étrenne encore mais je reviendrai sûrement en parler ici...

En revanche on voit derrière le robot une autre subtilité : sur darty.com, le robot est à 599€, le pack robot+jolie petite balance rouge 598€ et je ne sais plus combien mais pas beaucoup de centimes... Bon ben j'ai drôlement besoin d'une balance moi tout d'un coup là pas vous ?

Oui alors là je vous vois pousser des gros yeux derrière vos écrans "quoi, 600 balles le robot ! Qu'est-ce que c'est cher !"

Oui, c'est cher. Et c'est pour ça que j'en ai rêvé si longtemps.
Mais ce n'est pas très cher quand on considère ce qu'il permet de faire.


Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, le Companion est un robot qui permet de préparer et cuire toutes sortes de plats avec un seul appareil : les soupes, les mijotés, les plats vapeur,la patisserie, les sauces, les desserts, les glaces... Et l'avantage c'est que souvent on peut le laisser travailler tout seul et aller faire autre chose (genre ne pas passer 1 heure à touiller une casserole de riz au lait mais verser le lait, le riz, le sucre dans le robot, lancer la cuisson et récupérer un riz au lait bien crémeux 40 minutes plus tard, juste en sortant de son bain... ouais bon ok juste après avoir sorti les enfants de LEUR bain mais c'est déjà pas mal quand même !)
Mais c'est vrai, à ce prix-là, je m'inquiétais un peu de savoir si j'allais rentabiliser l'achat, si j'allais vraiment cuisiner plus et mieux ou si je me faisais juste endormir par un joli spot de pub... Et alors Monsieur, je n'en parle même pas ! Si j'en parle juste pour dire que j'ai eu droit à la menace classique de toute femme qui veut un Companion, un Thermomix ou autre robot du même style : "Tu as intérêt à t'en servir, pas question de le laisser dans le placard !"

Et bien après un mois d'utilisation, non seulement je n'ai plus de doute sur la rentabilité de mon nouvel ami mais carrément je me découvre des talents de cuisinière et des envies de tout préparer maison. Cher lecteur, si tu voyais la vitesse à laquelle mon Pinterest se remplit d'épingles "*** maison au Companion" (ou bien "*** au Thermomix", c'est son concurrent mais on peut adapter vachement facilement, trop cool !)

Voici une petite liste de ce que j'ai déjà pu préparer :

- 12 pots de confiture de cerise
- 4 ou 5 clafoutis à la cerise
- 2 sorbets à la cerise (oui on a eu beaucoup de cerises cette année, j'en ai congelé 11kg !)
- boulettes de viande
- riz au lait nature
- riz au lait chocolat
- risotto
- sauce tomate
- soupe froide tomate-concombre
- rillettes de thon
- pâtes fraiches
- sauce bolognaise
- îles flottantes
- quiche avec pâte brisée maison
- sucre glace maison
- cake jambon champignon
- tarte à la tomate avec pâte feuilletée maison
- petits pots de crème au chocolat
- filet de cabillaud et légumes vapeur
- pain de viande aux courgettes vapeur
- fricadelles maison (comme en Belgique... pays de naissance de mon mari... J'étais fière !!!)
- glace au chocolat
- galettes de pomme de terre
- je dois en oublier...

Bref depuis un mois je m'en sers presque tous les jours et je l'a-do-re !
Et là je ne suis qu'en rôdage, je me suis à peine aventurée sur le chemin des recettes personnalisées...

Autant dire que cet article inaugure la rubrique "Envie de cuisine" mais que je ne manquerai pas de venir prochainement vous donner l'eau à la bouche avec le résultat de mes progrès culinaires.

A bientôt et... Bon appétit bien sûr !

Posté par Orely-Enviedefil à 18:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 avril 2017

Ma nouvelle boutique !

Je l'avais annoncé il y a quelques jours, ces derniers mois et surtout ces dernières semaines ont été bien remplis par un tout nouveau projet.

Rien à voir avec un nouvel ouvrage, non non un vrai projet, à la fois personnel, professionnnel, qui engage la famille... Un projet de vie quoi.

Et je ne suis pas peu fière de vous l'annoncer aujourd'hui : le grenier d'Orely, en plus de la boutique en ligne, ce sera aussi un magasin !

L'ouverture officielle a lieu aujourd'hui au 21 rue des lilas 53320 Montjean.

Et pour marquer cet événement, j'ai prévu 3 jours de portes ouvertes. Si vous êtes de la région ou de passage dans le coin, venez me voir, je serai ravie de vous accueillir dans mon tout nouvel univers...

affiche

A bientôt !

Posté par Orely-Enviedefil à 07:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 avril 2017

SAL Confiture d'abricots aux amandes : 7e objectif... Et 8e aussi, du coup !

Eh-oh ! Eh-oh !

Y a-t-il encore quelqu'un par ici ? Eh-oh ? Eh-oh ?

Ah, vous êtes restés ! C'est drôlement sympa... Compte tenu de ma longue absence ! Merci à vous.

Comment vous expliquer cette désertion ? Enfin je veux dire comment vous l'expliquer de façon rigolote ?

Ben en fait c'est un peu comme une recette de cuisine, ça tombe bien c'est ce qu'on brode. Donc pour un retard de plus de 2 mois à un rendez-vous :

- prenez quelques jours de "pas de bol", (= votre fournisseur d'accès vous pourrit la vie une semaine en bloquant tous vos messages, au point que vous ne recevez pas le mail de votre seule rescapée co-saleuse)
- saupoudrez d'un emploi du temps chargé et versez une bonne dose de procrastination,
- laissez reposer environ 2 semaines, (= au bout de 2 semaines, vous lui envoyer un message pour savoir si elle vous suit toujours dans l'aventure)
- reprenez le tout et ajoutez une louche de maladresse, (= toute blonde que vous êtes, vous supprimez son message sans même vous en rendre compte)
- remettez une dose de procrastination et laissez à nouveau reposer 1 mois, (= vous retrouvez le message supprimé au moment de faire une 2e relance---> c'te  honte !)
- confondez-vous en excuses et promettez d'essayer de publier le lendemain,
- laissez-vous absorber par toutes vos autres obligations et votre aptitude toute particulière à la procrastination pendant encore presque 1 mois,
- revenez enfin écrire cet article en prenant soin de recouvrir d'un gros glaçage bien chargé en humour.

Non mais vraiment, je vous demande un tonnerre d'applaudissements pour Melissa qui patiente depuis tout ce temps, je ne mérite pas une telle coéquipière...

Parce que depuis tout ce temps-là, elle n'a pas pu avancer plus loin que le 6e objectif, qu'elle avait brodé dans les temps...
A propos, elle aussi m'avait donné sa recette, je partage : caféine, caféine, une bonne série, caféine et une aiguille turbo !

Mélissa 6

 

Bon quand même, heureusement que moi aussi pendant tout ce temps, j'ai atteint l'objectif... La preuve :

Orely 6

Et puis ben c'est là qu'il n'y a plus du tout de suspense puisque c'est le moment de dévoiler le 7e objectif, qui par déduction donne aussi le 8e.

Objectif 7

Objectif 8

 

Je ne ferai pas à l'affront de donner un nouveau rendez-vous daté pour montrer nos avancées, je vais la jouer prudente sur ce coup-là. Je m'engage cependant à publier la ou les photos que Mélissa voudra bien m'envoyer : objectif 7, objectif 8, finition... Ce sera la surprise !

De mon côté, un autre gros projet m'occupe actuellement. Celles qui me suivent sur Facebook le savent déjà, les autres devront attendre un prochain article... Teasing ! Teasing !

A bientôt !

Posté par Orely-Enviedefil à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 janvier 2017

SAL Confiture d'abricots aux amandes : 6e objectif

Dans mon dernier billet, j'évoquais ma pathologie relative à mon incapacité à finir un ouvrage.

Je suis actuellement très occupée à combattre ce mal... Et de prochains billets prouveront ma motivation, si si !

Mais je dois me rendre à l'évidence : mon incapacité à être à l'heure pour publier un objectif est toute aussi pathologique.
Bon sang mais que va-t-on bien pouvoir faire de moi ? Non. Ce n'est pas demain la veille qu'on trouvera la réponse à cette question... Mieux vaut enchainer sur notre SAL.

Le pire c'est que le jour du rendez-vous, j'étais prête, j'avais rattrapé tout mon retard de broderie.

Du coup, j'étais contente de constater que j'étais à égalité avec Mélissa, toujours à l'heure, elle (chapeau, je m'incline !)

Mélissa 5

Orely 5

Par contre, ces quelques jours d'attente n'ont pas vu arriver les avancées de Christelle et Magalie :-(
Allez les filles, on ne se démotive pas, même une toute petite avancée mérite une photo. N'hésitez pas à me l'envoyer.

En plus maintenant, on va commencer à se régaler : tous les abricots sont brodés, tous les objectifs deviennent faciles et rapides, quel bonheur !

Voici le 6e objectif pour preuve :

Objectif 6

Allez maintenant ça va aller vite... Je fixe donc la date au vendredi 10 février pour la prochaine publication mais si Mélissa et moi sommes les 2 seules à poursuivre, je publierai dès que nous serons prêtes. Par contre, si Christelle et Magalie se manifestent, on leur laissera le temps de nous rattraper si ce n'est déjà fait :-)

Quoi qu'il arrive, bonne broderie à toutes et à très vite !
 

Posté par Orely-Enviedefil à 18:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


02 janvier 2017

Broderies de 2017

Comme promis, me voilà de retour en ce début d'année 2017.

Je vous souhaite à toutes et tous une merveilleuse année, remplie de joie, de bonheurs et de pleins de jolis projets.

Sur la plupart des blogs de brodeuses, en ce début d'année, on trouve un peu partout le même type de billet : la broderie du nouvel an. Oui car la tradition veut que les brodeuses commencent un nouvel ouvrage le jour de la nouvelle année, pour se porter chance toute l'année durant.

Mais moi, je l'avoue, cette année, je n'ai pas respecté la tradition.
Oui je sais c'est moche de ne pas respecter les traditions, je sais.
Le problème c'est que j'ai beaucoup respecté la traditions ces dernières années et... Comment dire ? En fait, j'ai un talent particulier pour commencer les broderies mais je n'ai pas encore développé le talent de les terminer. Et quant à la finition... Ah ah ah !

J'ai d'ailleurs régulièrement droit aux railleries de mon cher et tendre quand il me voit entamer un nouveau projet.
Et là bim ! Je l'ai bien eu cette année, pas de nouveau projet Aaaaaaahhhhhh !
Oui bon en fait il ne s'en est pas rendu compte mais quand même moi je me suis épargnée ses moqueries.
Surtout que ces derniers mois il a constaté mon acharnement sur ces fichus abricots et il s'est montré assez respectueux. Si, si, j'ai même eu droit à des "ça avance ?" Bon en même temps les premiers jours il s'était interrogé : "mais qu'est-ce qui t'arrive, tu ne fais que souffler et grogner sur ta fiche"... "Je galère comme jamais, chéri, et je beugue aussi, comme jamais". Alors devant tant de mignonitude, je ne vais quand même pas tout gâcher...

Que du contraire même, j'ai une furieuse envie de faire tout l'inverse : mes sacs à en-cours n'en peuvent plus, il faut faire de la place et finir quelques ouvrages.
Hop hop hop attention je vous ai entendu(e)s penser ! Vous vous dites que je suis dans un délire de "bonnes résolutions" ?
Eh bien... Euh oui peut-être bien en fait ! Certes je ne me suis pas donnée d'objectif mais ça ressemble fort à une bonne résolution cette histoire. Eh bien soit, je l'assume !

Pour prendre la mesure de la gravité de ma pathologie, j'ai pris des photos, car à ce qu'on dit, la prise de conscience est la première étape vers la guérison.

Voici donc tous les ouvrages qui n'attendent qu'un peu de retour d'intérêt de ma part :

Home Sweet Home de Lilipoints (c'était une broderie du nouvel an, ah ah )

Home sweet home  CSC_0472

 

Dinosaurusboy de Jardin Privé

Dinosaurusboy

 CSC_0470

 

 

Liberté de Lilipoints

LibertéCSC_0468

Un modèle sur le thème de la couture, issu d'un ancien magazine. En plus celui-là j'avais l'idée de finition en housse de machine à coudre...

CSC_0466

Country Bloomers de Jeremiah Junction

DSC_0306 CSC_0464

 

L'hortensia de Lilipoints

L'hortensiaCSC_0462

Le patchwork de la brodeuse de Jardin Privé, lui aussi est prévu pour une finition précise (que je préfère ne pas dévoiler encore) mais qui suppose de le refaire à l'identique... Pfff je ne suis pas au bout !

Patchwork de la brodeuse CSC_0460

 

Les fanions de Noël, voilà ce qui arrive quand un SAL tombe à l'eau, je n'ai pas trouvé la motivation de continuer seule...

 

Les fanions de Noël   CSC_0458

 

Chat va pas chat de Jardin Privé, ça pourrait bien être celui-là le premier fini, je l'adore !

Chat va pas chat CSC_0456

 

A cette longue liste s'ajoutent quelques échecs de fin de broderie devenus collectors tels que le Gingerbread de Madame la fée, une nappe aux bols du Bonheur des dames ou encore un projet entamé il y a plus de 15 ans pour faire un couvre-pied de sapin de Noël. Ceux-là je n'ai même pas la prétention d'y retoucher suffisament en 2017 pour les mettre en photo...

Voilà je n'avais pas menti, c'est une pathologie... Et je ne crois pas qu'elle se soignera dans l'année. J'ai résisté à la tradition du 1er janvier mais je ne résisterai pas au plaisir de commencer un ou plusieurs nouveaux ouvrages cette année. Mais si j'arrive au bout de 2 ou 3 de ceux que je vous ai présentés plus haut, je serai déjà assez fière de moi :-)

Allez, il est peut-être temps que j'aille m'y mettre non ?

A bientôt !

 

 

Enregistrer

Posté par Orely-Enviedefil à 17:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 décembre 2016

SAL Confiture d'abricots aux amandes : 5e objectif

Nous voici déjà de retour avec notre SAL !

Malgré les préparatifs de la période des fêtes qui commencent à remplir nos agendas, les brodeuses se sont montrées assez assidues sur cette étape pourtant ardue. Merci mesdames pour votre fidélité.

Vous vous souvenez, j'avais laissé la possibilité de ne pas finir l'objectif car il était difficile et j'avais annoncé un 5e objectif plus reposant pour la fin de l'année. Le message a été entendu, à commencer par moi-même, puisque je n'ai reçu qu'une photo de l'objectif complet et qu'une brodeuse ne m'a pas encore envoyé son avancée.

Mais il y a quand même de quoi s'en mettre plein les yeux, regardez !

On commence avec Mélissa, qui va réellement devoir nous donner son secret pour broder aussi vite oh la la, bravo !

M_lissa_4

Christelle continue de s'accrocher, c'est bien, on avance doucement mais sûrement, et très joliment en plus !

Christelle_4

 

Magalie nous enverra sa photo quand elle le pourra, je l'ajouterai avec plaisir :-)

 

Et moi, qui ai fait une avancée que j'auto-juge respectable compte tenu de ma lenteur habituelle, mais la trève de Noël me permettra de finir cet abricot je l'espère.

Orely_4

Comme promis, un 5e objectif plus simple pour se détendre pendant les fêtes.

Objectif_5

 

La photo semble assez claire sur les motifs à broder, je n'en dis pas plus. Par contre, je confirme le délai à rallonge pour, au choix, se rattraper ou se reposer pendant les vacances de Noël : il faudra rendre sa copie pour le vendredi 13 janvier 2017.

 Je souhaite une très belle 5e étape à toutes mes co-saleuses, bonne broderie les filles !

Je ne sais pas si j'aurai le temps de passer publier un billet avant la fin de l'année. En toute franchise, je ne crois pas.
Je vous souhaite donc d'excellentes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous en 2017 avec un peu plus de temps pour moi donc potentiellement plus de créations partagées ici...

A très bientôt !

Enregistrer

Posté par Orely-Enviedefil à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2016

SAL Confiture d'abricots aux amandes : 4e objectif

Je plaide coupable.

Oui je plaide coupable, j'ai 2 semaines de retard sur la publication de l'objectif n°4.

Tout avait bien commencé pour moi, j'avais presque rattrapé mon retard sur l'abricot quelques jours avant le 11 novembre (date initialement prévue pour publier).
Et là, patatras !
Des problèmes de livraisons en cascade pour la boutique, des heures, quasi des journées entières, passées au téléphone pour récupérer les colis, des messages de clientes qui s'empilent dans la boîte mails comme les briques d'une partie de Tetris qui se perd... L'horreur, surtout après une grosse semaine de promotion, ça fait quelques commandes dans le jus !

S'ensuit une deuxième semaine qui ne sert qu'à rattraper le retard, professionnel comme personnel. Ah et aussi à transformer une rhinite en trachéite, juste pour le fun, pour me ralentir encore un peu, sinon c'est pas marrant !
Heureusement, je peux reprendre mon aiguille vers le 15 novembre pour entamer l'objectif 3.

En fin de semaine dernière, j'ai failli publier les avancées de mes co-saleuses et y ajouter ma pitoyable photo de début d'objectif. Et puis finalement, foutu pour foutu, entre 1 semaine de retard assortie d'une photo pourrie ou 2 semaines de retard avec une jolie photo... Ben j'ai choisi la solution qui, au moins visuellement, me mettait à mon avantage. Foutu pour foutu, j'ai dis hein, je sais qu'aucune des deux options n'était la bonne en vrai hein...

Et d'ailleurs je remercie mes co-saleuses qui ont fait preuve d'une patience d'ange.

Bon allez, il est temps de mettre un peu de couleurs et de saveurs dans cet article, place aux images !

On commence par les avancées, comme d'habitude :

Christelle a envoyé sa photo dans les temps, sans avoir réussi à finir l'abricot de l'objectif 2. Peut-être que depuis elle a réussi... Je lui souhaite.

Christelle 3

Magalie et Mélissa, au taquet, toujours dans les temps, elles ont toute mon admiration...

Magalie 3

Melissa 3

Moi, bon ben j'en ai assez dit...

Orely 3

 

Bon là, c'est le moment où vous vous dîtes "elle ne peut pas faire pire que d'avoir 2 semaines de retard, l'objectif va être sympa".

Et bah non, bim ! Je l'ai dit : le thème d'aujourd'hui c'est "foutu pour foutu". Alors oui, je fais pire : le retour de l'abricot pour l'objectif 4 !

 

Objectif_4

 

Cachez votre joie les filles ! Moi aussi je suis ravie de redécouvrir cette photo préparée il y a 2 mois. D'ailleurs quand je suis ravie je cite Florence Foresti regardez : "J'ai enviiiiie de me peeeeeeendreuh !"

Bon attention, en fait tout ça est calculé (ouais genre !) : il faudra broder cet objectif en 2 semaines, c'est-à-dire pour le 9 décembre. Et l'objectif 5 ensuite sera tout simple. Mais comme promis, pour Noël, une petite pause est prévue. Ce qui signifie que si l'objectif 4 n'est pas fini à temps, on pourra récupérer pendant les vacances de Noël et enquiller quand même sur l'objectif 5 tout riquiqui. Ouiiiiiiii !

On arrive au bout de cet article (comme quoi tout arrive !), il me reste à encore m'excuser pour le retard, à vous remercier pour votre patience, à vous encourager pour le sacré objectif que je viens de nous refiler et puis surtout à vous dire : bonne broderie et à bientôt !

Enregistrer

Posté par Orely-Enviedefil à 19:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 novembre 2016

SAL Confiture d'abricots aux amandes : 3e objectif

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'objectif 2 de ce SAL n'a pas été simple pour tout le monde !

J'en prends pour preuve, en plus de mon propre ouvrage qui n'avance pas, les photos que mes co-saleuses m'ont envoyées.

Une seule des participantes a réussi à atteindre l'objectif dans les temps et à m'envoyer sa photo jeudi soir. Alors je dis un grand bravo à Mélissa pour cette jolie réalisation.

M_lissa_2

Les autres photos sont arrivées pendant le week-end, pendant que je faisais le pont hi-hi ! Voici donc comment un objectif prévu un vendredi se retrouve publié un mercredi... Oups !

Bon comme ça Magalie a eu le temps de m'envoyer 2 photos, avec une belle progression entre samedi et mercredi (vive le pont). Bravo Magalie !

Magalie_2_a

Magalie_2_b

 

Christelle se débat avec une toile fine mais ça en vaut la peine, j'espère que vous vous joindrez à moi pour lui envoyer tous nos encouragements.

Christelle_2

Quant à moi, pfff c'te honte... Je ne suis pas prête non plus ! Je n'ai même pas l'excuse de la toile fine car je travaille sur un torchon Graziano à 8pts/cm, c'est même presque confortable. Enfin, ce serait confortable si cet abricot n'était pas l'appât idéal pour attirer Pénélope sous notre aiguille. Pfff franchement en 22 ans de broderie j'ai rarement perdu autant de temps à vérifier où j'en étais. Dimanche soir j'ai buggé pendant presque 5 minutes : des allers-retours d'yeux incessants entre la toile et la grille, sans pouvoir déterminer si je m'étais trompée ou pas. Finalement non... Ouf !

Donc bon voilà, ne me tapez pas sur les doigts, j'ai mis tous mes efforts et toutes mes soirées pour en arriver là, je suis au bout de ma vie :-(

Orely_2

Alors bon, pour celles qui ont réussi à tenir le timing, je donne quand même le 3e objectif. Mais un petit, un pas trop compliqué, comme ça les escargots dont je fais partie pourront peut-être reprendre le train en marche.
Pour ce 3e objectif, non je ne nous impose pas le 2e abricot, même si ce petit *$#(^\-&¤§~ viendra bien nous rattraper à un moment ou un autre...
Non là on va un peu reposer nos yeux, avec juste les petites feuilles et les mots "aux amandes".

Objectif_3

Et on se remotive, allez les filles ! Rendez-vous le 11 novembre pour se montrer nos avancées.

En attendant, pas de panique, c'est pas le bagne... Et on n'oublie pas le plus important : bonne broderie !

Posté par Orely-Enviedefil à 16:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 octobre 2016

SAL Pissenlit de Lilipoints : pas d'objectif 2 :-(

Comme pour le SAL Fanions de Noël, j'ai attendu quelques jours après la date de l'objectif mais le constat est le même : je n'ai pas reçu de photo, ce qui indique que personne ne s'est laissé tenter par ce SAL.

Déjà bien occupée par la confiture d'abricots et les fanions de Noël, j'ai moi-même choisi de ne pas m'engager sur ce modèle.

Je ne vois donc pas de raison de donner un 2e objectif et avec quand même un peu de déception, je préfère arrêter là l'aventure pissenlit...

S'il ne s'agit que d'un oubli et que certaines ont brodé et souhaitent continuer, qu'elles se manifestent par e-mail...

Si l'annulation se confirme, je reviendrai bien sûr avec d'autres projets. A très vite...

Le_pissenlit

 

 

Posté par Orely-Enviedefil à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]